Le Solowheel : une nouvelle solution pour la mobilité urbaine

Envie d’un moyen de déplacement plus petit et plus commode? Pensez au transporteur gyroscopique « Le Solowheel », très agréable à conduire. Ce monocycle électrique à stabilisation gyroscopique est un allié de choix pour sillonner les rues piétonnes et les trottoirs des centre-villes.

Sommaire :

Un transport électrique auto-équilibrage

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Le Solowheel

Le Solowheel

Actuellement, le Solowheel est présent presque partout dans le monde. Il a été fabriqué par l’entreprise « Investit » qui affirme que c’est le véhicule le plus petit, pratique et écologique qui n’a jamais été inventé.

Grâce à un gyroscope installé dans une roue, comme celui du gyropode, et qui héberge la batterie et le moteur, ce transporteur personnel électrique gère automatiquement l’équilibre.

Le Solowheel est conçu pour être léger

Les pédales pliables

Le Solowheel, respectueux de l’environnement, est destiné à ceux qui veulent révolutionner leurs déplacements urbains.

Grâce à ses pédales pliables, vous n’êtes plus obligé de réserver un parking car il peut être transporté d’un endroit à un autre, comme une petite valise avec sa poignée centrale.

En effet, le Solowheel est tout simplement parfait pour les gens ayant du mal à se déplacer sur de grandes surfaces sécurisées :

  • parking
  • halls
  • bureau
  • magasins
  • restaurant

Le haut-poignée

Le haut-poignée du Solowheel est pratique quand vous arrivez devant un escalier.

Le Solowheel pour les personnes handicapées

Même les personnes handicapées pourront faire seules leurs courses sans aucun problème avec le Solowheel.

Fonctionnement du Solowheel

Le Solowheel porté comme un sac

Le Solowheel porté comme un sac

Le Solowheel se fonctionne à l’aide d’une batterie lithium-ion de 1 000 W. Il faut préciser que le temps de charge peut durer jusqu’à 2 heures mais la batterie récupère tout de même un peu d’énergie durant une descente. Il est à noter que cet engin doit être rechargé à une prise murale.

Pour la conduite, ses gyroscopes cachés permettent au conducteur de tourner dans n’importe quelle direction.

Pesant seulement 20 kg et équipe d’un single roue en caoutchouc de 11,8 kg et de grand diamètre (400 x 5,3 cm), il peut parcourir jusqu’à 16 km/h (vitesse maximale).

Comment le conduire?

Conduire un Solowheel est pareil que faire un vélo, un peu difficile au début mais facile à contrôler après 15 mn d’entraînement seulement.

Pour le mode de conduite, il vous suffit de pencher en avant pour le démarrage et en arrière pour le ralentissement ou le freinage.

L’apprentissage d’utilisation est rapide, il faut seulement apprendre à se tenir droit sans tomber à gauche ou à droite sur la plateforme du Solowheel.