Tout savoir sur les véhicules électriques

Voitures d’avenir, les véhicules électriques montrent en même temps des avantages et des inconvénients. Comment les acheter ? Que faire pour les assurer ?

Son histoire

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Bien que l’arrivée du premier véhicule électrique reste imprécise, des sources montrent qu’une voiture électrique inventée par un écossais appelé Robert Anderson a vu le jour en 1830.

En 1976, grâce au projet voté par le Congrès américain, le grand fabricant automobile sort son modèle EV1. Depuis 1990, de nombreux projets engendrent la sortie d’une multitude de modèles.

Entre les années 1996 et 2000, des prototypes font leur apparition, entre autres, les 1 117 EV1 de General Motors, la S-10 de Chevrolet

À partir de 2006, le concept retourne en force et multiples modèles de véhicules totalement électriques, comme l’EV-11 de Nissan était présent sur le marché.

1 117 EV1 de General Motors

1 117 EV1 de General Motors

Ses avantages

Les véhicules électriques sont à la fois économiques et écologiques

En cette période de crise, les coûts liés aux déplacements amputent énormément le budget de chaque foyer.

Toutefois, il est démontré que se déplacer avec un véhicule électrique revient trois fois moins cher par rapport à un plein d’essence d’une voiture urbaine et économe.

En optant pour un véhicule électrique, l’utilisateur réalise un geste concret pour la sauvegarde de l’environnement. En roulant avec ce type de voiture, il est possible de ne diffuser que 93g de CO2/Km en moyenne, ce qui équivaut aux objectifs de l’Union européenne en termes d’émissions de CO2 des voitures en 2020.

Ils sont silencieux, simples à entretenir et durables

Les voitures électriques complètement silencieuses sont aussi plaisantes à conduire du fait d’une accélération continue et progressive. Elles sont également aisées à entretenir et disposent d’une durée de vie correcte par rapport aux voitures à essence.

Le prix d’entretien reste moins cher par rapport à celui des voitures thermiques. Ce type de véhicule convient au milieu citadin puisqu’il n’est pas un grand consommateur d’énergie ni dans les embouteillages ni lors des freinages.

Ils bénéficient d’un bonus et des exonérations

Choisir les voitures électriques permet aux utilisateurs de bénéficier des aides et subventions.

En achetant une voiture électrique, l’État leur octroie un bonus CO2 de 6300 €. C’est le concessionnaire qui assure la gestion de cette remise.

Des régions offrent aussi des subventions supplémentaires. Plusieurs régions accordent des exonérations complètes ou partielles du montant de la carte grise pour les voitures électriques.

D’autre part, les compagnies d’assurance présentent des contrats plus abordables pour leurs clients conduisant une voiture électrique. Les voitures électriques des entreprises sont déchargées de la TVS.

Ses inconvénients

Leurs batteries ne peuvent pas réserver suffisamment d’électricité

Outre ses avantages, les véhicules électriques montrent également certains inconvénients, telles leurs batteries qui ne peuvent pas réserver suffisamment d’électricité.

Cependant, en les remplaçant ou en se servant des prolongateurs d’autonomie, ce problème peut se résoudre.

Un véhicule électrique est réellement écologique à condition que l’énergie électrique consommée par la voiture provienne de l’énergie solaire par exemple.

En outre, après de nombreux cycles de recyclage, la batterie requiert un remplacement. Il faut savoir qu’une batterie s’utilise à peu près durant cinq années.

Ils coûtent aussi cher

En comparaison avec les véhicules traditionnels, les véhicules électriques coûtent plus cher, et ce, même si un bonus a été mis en place par l’État.

Ce prix onéreux est généré par le prix assez cher du pack batteries et essentiellement par la fabrication qui reste en série limitée de la voiture électrique.

Actuellement, la majorité des importants fabricants doivent collaborer avec les fournisseurs de batteries afin de réduire la différence de prix entre les deux voitures (électrique et classique).

Certains constructeurs optent pour les solutions économiques, telles que le leasing ou la location de batteries afin de diminuer le coût de ce type de voiture.

Ils ne conviennent pas à certains usagers de la route

Bien que le fait de conduire un véhicule silencieux présente un avantage pour son usager, ce genre de voiture ne convient pas à des utilisateurs de la route particuliers, tels les malvoyants.

Ce problème touche en particulier le milieu urbain, car avec une vitesse de 60 km/h, le bruit des pneumatiques est plus audible que celui du moteur.

Que faire pour bien acheter un véhicule électrique ?

Pour bien acheter un véhicule électrique, hormis la taille de la voiture et le nombre de ses places, il est essentiel de prendre en compte l’autonomie de la voiture.

L’autonomie d’une voiture électrique varie de 80 à 250 km en fonction du modèle. Il convient donc de connaitre la manière dont l’utilisateur veut se servir de son véhicule.

L’utilisateur doit aussi bien savoir ses trajets journaliers. Avant de faire son achat, l’utilisateur doit connaitre la façon dont sont facturés les prix de la voiture.

Il doit aussi comparer toutes les offres de prix proposées par chaque constructeur avant de choisir celui répondant à ses attentes.

Renault Fluence, une voiture électrique

Renault Fluence, une voiture électrique

Les divers types d’assurance pour un véhicule électrique

Assurance au tiers

Un véhicule électrique doit au minimum disposer d’une assurance au tiers.

Le propriétaire d’une voiture électrique est tenu à verser une indemnité en cas de dommage corporel ou matériel occasionné à autrui. Cependant, selon les études effectuées par les organismes spécialisés, il parait que les conducteurs de véhicules électriques sont plus prudents par rapport aux autres.

Assurance du véhicule électrique

Il est obligatoire de contracter une assurance voiture responsabilité civile pour un véhicule électrique. Elle consiste à indemniser les tiers au cas où leur voiture subirait un préjudice.

La garantie spécifique : son fonctionnement

En cas de panne d’un véhicule électrique, sa réparation ne ressemble pas du tout à celle du modèle essence ou diesel.

Les mécaniciens aptes à réparer ce type de voiture sont encore très rares. Le propriétaire doit alors choisir lors de l’achat un véhicule disposant des options d’assistance spéciales.

Cependant, il est à noter que la plupart des pannes des véhicules électriques touchent la batterie à plat. La garantie spécifique contractée chez un assureur couvre ce type de réparation et toutes autres réparations spécifiques.

Les assurances complémentaires pour couvrir différentes options

Tel le cas d’un véhicule traditionnel, le conducteur possède diverses options :

  • l’assurance dommages corporels lui donne la possibilité de se faire indemniser en cas d’accident qu’il a causé,
  • l’assurance vol inclut des garanties pour les équipements du véhicule,
  • l’assurance incendie offre à chaque propriétaire la possibilité de recevoir une indemnité en cas d’incendie de son véhicule électrique

Où se rendre afin d’assurer son véhicule électrique ?

L’ensemble des compagnies d’assurances peut assurer un véhicule électrique.

Cependant, toutes les assurances suggèrent des tarifs sélectifs pour ce genre de voiture. Le propriétaire de ce modèle de voiture doit connaitre qu’avec une telle voiture, il aura des contrats dont la prime d’assurance est moins chère par rapport à une voiture traditionnelle.