Un petit tour sur la voiture électrique

L’industrie automobile rejoint le rang de la révolution verte en mettant sur le marché la voiture électrique.

Une voiture fonctionnant avec un moteur électrique et roulant un peu partout en ville. Qui l’eût cru jusqu’à ce que la plupart des constructeurs en aient décidé autrement.

Actuellement, il existe plusieurs modèles sur le marché, et d’après ce que l’on peut voir, ça a l’air de plaire au monde qui mise fort sur la diminution de la pollution.

La voiture électrique devient alors une stratégie écologique pour lutter contre la pollution au côté de l’énergie renouvelable et consorts.

Un marché plutôt décevant

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Alors que l’on y croit fort, le marché des voitures électriques ne montre pas les résultats espérés. Bien sûr, il y a une explication à tout ceci.

Abordons tout d’abord le premier point à l’origine du freinage des achats de véhicules électriques.

Le prix d’acquisition

En effet, une voiture électrique est vendue à un prix assez élevé pour ne pas dire à une somme exorbitante.

En moyenne, le prix d’un véhicule de ce type est de 30 000 euros. Ce qui n’est visiblement pas dans les cordes de tout le monde.

C’est bien dommage, mais les constructeurs eux non plus ne peuvent pas faire autrement.

Déjà que ce marché est encore en cours d’élaboration, ce qui implique un fond de recherche plus élevé.

La batterie

Il y a aussi que la batterie de la voiture électrique représente à elle seule environ 20 % de la valeur de cette dernière. Une batterie très coûteuse donc pour les constructeurs.

Et enfin, les voitures hybrides suscitent encore beaucoup plus d’intérêt de la part des clients.

Audi A3 e-tron, une voiture électrique

Audi A3 e-tron, une voiture électrique

Les solutions proposées pour l’achat d’une voiture électrique

Mais il ne faut pas s’inquiéter, d’ici quelque temps, tout cela s’arrangera. Ce n’est encore qu’un début, il faut encore attendre un peu.

De plus, tout le monde fait déjà l’effort de régler ce léger problème.

Il existe par exemple la vente par location de ces voitures. Le constructeur Peugeot s’est lancé dans cette stratégie marketing en mettant en location son modèle Ion pour un tarif de 500 euros par mois.

Pendant ce temps, le gouvernement, de son côté, a mis en place une autre solution qui n’est pas à négliger. En fait, une aide qu’on appelle communément « bonus écologique » a été instaurée pour l’achat d’une voiture électrique.

Les détails de cette aide sont disponibles sur le site internet du Ministère du Développement durable.

Toutefois il est nécessaire de préciser qu’elle n’est valable que dans le présent. Il faudrait donc acheter maintenant avec cette aide ou attendre que les prix baissent enfin.

Les points faibles de la voiture électrique

Voici le second point qui ne favorise pas le marché de ce moyen de locomotion.

Beaucoup de questions se posent quant à la fiabilité de cette automobile qui, rappelons-le, existait déjà auparavant mais qui a disparu carrément du marché automobile.

Pourquoi ? Beaucoup de spécialistes ont discuté sur le sujet. Certains affirment que c’est pour des raisons liées à la voiture elle-même, d’autres disent que c’est pour des raisons culturelles. On ne va pas entrer dans les détails.

En tout cas ce qui est sûr, c’est qu’elle est revenue et qu’elle ne risque pas de disparaître facilement cette fois-ci.

La crainte de tous les conducteurs vis-à-vis de ce véhicule réside surtout au niveau de la panne.

Est-ce qu’avec une autonomie moyenne de 100 km, l’on ne risque pas de tomber en panne sur un sentier désert ? Bien sûr que si, ce problème peut très bien survenir.

C’est d’ailleurs pour ça que la voiture électrique est utilisée principalement en ville au même rang que les scooters.

Il ne s’agit pas d’un engin réservé aux gros conducteurs. Mais en ce qui concerne la panne, ce problème peut arriver même avec la voiture hybride quand on calcule mal son trajet et son carburant (la charge dans le cas des voitures électriques). Et cela arrive même très fréquemment à certains conducteurs.

En plus en ville, il existe plusieurs bornes de recharge qui sont faciles à retracer grâce à de nouvelles applications pour Smartphones.

La voiture électrique BMW i8

La voiture électrique BMW i8

Une voiture écologiste

La voiture électrique présente bien des avantages grâce à son potentiel écologique.

Il n’émet ni fumées ni particules, il ne fait pas de bruits.

En fait, la consommation d’énergie de ce véhicule est minime. Mais les écolos eux ne le voient pas du même œil. Une voiture reste polluante qu’elle soit électrique ou hybride ; et il y a une part de vérité dans ce qu’ils disent.

En effet, la voiture électrique pollue à cause de l’électricité qu’elle utilise. A cela s’ajoutent les piles des batteries qui sont fabriquées à partir de l’hydrogène.

Le pétrole est donc de la partie même avec la voiture électrique. Cependant, il faut reconnaître qu’elle pollue largement moins que la voiture hybride traditionnelle.

La voiture électrique est un moyen de locomotion parmi tant d’autres, elle nécessite une assurance.

Mais toujours grâce à son statut de voiture verte, les assureurs offrent une belle réduction aux conducteurs qui décident d’en acquérir. Encore une belle astuce pour inciter les gens à choisir cette voie.

Cette automobile est devenue le petit héros qui va sauver le monde d’un futur noir.

Mais ce moyen de transport principalement urbain n’a le statut de voitures écolos que lorsqu’elle fonctionnera à l’énergie solaire ou d’autres énergies dans le genre éolien.

Toutefois, la situation de la voiture électrique est améliorée chaque jour.

Il y a quelques années, les parkings et les bornes de recharges étaient introuvables, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

On espère également que le prix va baisser d’ici quelque temps. Peut-être que dans 5 ans, on verra plus de voitures électriques que de voitures hybrides dans les rues de toutes les villes du monde.

Une voiture électrique consommant une énergie hydraulique ou solaire ne serait pas de refus dans cet environnement qui nous tue à petit feu un peu plus chaque jour.

En ce moment, le constructeur qui a le plus vendu de voitures électriques dans l’hexagone est Renault.

Néanmoins, des nouveaux modèles des autres constructeurs arrivent petit à petit sur le marché.

L’Audi A3 E-tron et la BMW i8 sont parmi les plus attendus par le public.